AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 L'espoir de la Lumière [spoiler campagne de domaine dk]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Teasy

avatar

Féminin Nombre de messages : 1042
Age : 25
Camp : Horde
Race : Elfe de sang
Classe : Paladin
Spécialisation principale : Précision
Spécialisation secondaire : Feu
Date d'inscription : 15/01/2011

MessageSujet: L'espoir de la Lumière [spoiler campagne de domaine dk]   Dim 01 Jan 2017, 23:50

La chappelle de l'Espoir de la Lumière, le sanctuaire des paladins. Lysthania pouvait sentir la Lumière irradier alors qu'elle contemplait le bâtiment d'apparence anodine mais qui cachait un pouvoir inestimable.

Elle n'était pas là par plaisir, mais bien sur l'ordre express du Roi Liche, dans le but de réanimer le fameux Tirion Fordring et en faire le chef de ses cavaliers non-morts. Quelle ironie songea-t-elle, non sans amertume, alors qu'elle avait elle-même servi la Lumière d'être sur le point de transformer l'un de ses plus fervents champions en un chevalier impie. Mais elle n'avait pas le loisir de gaspiller son temps en vaines instrospections, la seule chose qui importait à ses yeux était de renvoyer la Légion hors de ce monde.

Elle adressa un bref hochement de tête et se dirigea vers le sous-sol de la chappelle pendant que ses chevaliers semaient le chaos à l'extérieur. Alors qu'elle pénétrait dans le domaine des paladins, la couronne dorée qui flottait sur ses cheveux à présent bleus se mit à luire plus fortement, et l'elfe ressentit une légère brûlure au fond de son âme. Choisissant d'ignorer encore une fois ses sentiments, elle éventra de ses lames jumelles le premier croisé qui arriva à sa portée et continua implacablement son chemin, ses armes et son armure semblant se couvrir toujours plus de sang à chaque mètre parcouru.

Elle ne sourcilla pas lorsque Dame Liadrin tenta -vainement- de l'arrêter, et ne tenta même pas de réprimer le rire froid et moqueur que lui inspirait la situation. Elle s'agenouilla devant l'autel où reposait le corps de Tirion Fordring et se concentra sur le rituel de réanimation. Elle l'avait presque achevé lorsqu'une voix familière la sortit de sa transe.

"N'y pense même pas, monstre ! Tu as déjà fait bien assez de mal, retourne donc te terrer parmi tes lâches sembables impies, à moins bien sûr que tu ne tiennes à ce que je te renvoies dans la tombe dont tu n'aurais jamais te relever."

La voix qu'elle connaissait si bien était douce et mélodieuse bien qu'emplie de rage et de haine. Lentement, Lysthania se redressa et se retourna, ses mains toujours crispées sur ses épées.

"Athrelya.." soupira-t-elle.

Face à elle, une elfe de sang mince, vêtue d'une lourde armure de plaque bleue et dorée et portant fermement dans sa main droite une lourde masse semblant irradier de Lumière, la fixait de ses yeux verts brillants. Avec son beau visage étroit et ses longs cheveux blonds ramenés en arrière par un serre-tête bleu, elle était l'image même de la droiture.

Pas étonnant que la Main d'Argent l'ait choisie comme Généralissime, pensa Lysthania, elle aurait du savoir que l'elfe viendrait défendre la sépulture de son ancien mentor.

Le paladin leva un sourcil doré, attendant visiblement que le chevalier de la mort lui fasse part de sa décision, la retraite ou le combat. Lysthania sentit quelque chose lutter en elle, elle était prête à tuer n'importe qui se mettant en travers de son chemin pour accomplir la mission que le Roi-Liche lui avait confiée, mais Athrelya n'était pas n'importe qui.

Des images fugaces se succèdèrent dans l'esprit de l'elfe, le bois des Chants Eternels baigné de la lumière du soleil couchant tandis qu'elle regagnait une bâtisse isolée, le rideau bleu dansant doucement, sans bruit, alors qu'elle l'écartait précautionneusement. Les deux enfants endormis, main dans la main, et la tristesse qui l'étreignait à leur vue. La peur dans les yeux d'une jeune elfe aux cheveux blonds comme le soleil alors qu'elle lui annonçait son départ. Cette dernière pensée angoissée avant que la lame d'un mort-vivant ne la transperce, lui ôtant la vie..
Elle secoua vivement la tête, ses mains tremblant légèrement désormais, affaiblissant sa prise sur ses armes.

"Je ne veux pas avoir à te tuer, ma soeur, mais je dois accomplir ma mission quoi que tu en penses, pour le bien d'Azeroth." parvint-elle difficilement à articuler, d'une voix qui par miracle ne trembla pas.

Une grimace de dégoût traversa le visage de l'autre elfe.

"Ma soeur est morte en combattant les sbires du Roi Liche. Je vais débarasser Azeroth de ta souillure impie pour ton propre bien."

La légère brûlure que Lysthania avait ressentie en entrant dans la chapelle réapparut, plus vivement cette fois, et l'elfe comprit que ce n'était pas dû à la Lumière, mais bien à la disparition des derniers liens la rattachant à son ancienne vie.

"Qu'il en soit ainsi." répondit-elle, avec un hochement de tête

Leurs armes s'entrechoquèrent dans un tintement métallique, et Lysthania devait admettre qu'elle était impressionnée par la façon dont le paladin maniait son imposante masse, parvenant toujours à parer ses attaques, et parfois même à la mettre en difficulté. Cependant, ses armes plus courtes et légères lui donnaient un avantage non négligeable, qui elle le savait n'allait pas tarder à payer. Elle feinta sur le flanc droit de son adversaire et frappant de toute la force de sa main gauche à la jonction entre le plastron et les jambières, de manière à l'éventrer. Le coup qui aurait du être critique, si ce n'est fatal, ne frappa jamais. Au lieu de cela, le chevalier de la mort fut projettée en arrière et une douleur incommensurable la transperça. La chappelle était littéralement inondée de lumière, l'elfe peinait à reprendre son souffle et ferma les yeux, acceptant son destin les dents serrées. Elle avait échoué.

Un cri la tira de son agonie. Le seigneur Darion Morgraine se tenait près d'elle l'exhortant à traverser le portail qu'il avait ouvert pour le fort d'Achérus. Elle se leva péniblement, et croisa brièvement le regard d'Athrelya. Dans ses yeux verts, ces yeux autrefois remplis d'amour et de fierté, elle ne vit que de la haine, et une lueur de déception. Elle lui lança un sourire de défi et disparut dans le vortex.

"Une prochaine fois, ma soeur. Une prochaine fois.."

_________________




Croisez les doigts, les oreilles, les orteils, et tout ce que vous pouvez croiser d'autre   geek
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
L'espoir de la Lumière [spoiler campagne de domaine dk]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [SPOILER] campagne nuit de la zélatrice en duo
» [extrait de WoW RPG & autres sources] La Lumière.
» 4.0.1 et tangibilité de la Lumière
» La campagne de l'été : la couronne du destin...
» Blau Fluss, atterrissage en campagne près de Frankfurt.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Hutte privée :: Le coin du feu-
Sauter vers: